• 1830 visits
  • 12 articles
  • 253 hearts
  • 162 comments

03/09/2016



AUTUMN 69'

 
Une façade rose pâle, des jardinières en mauvais état au balcon, un portail en fer forgé rouillé et... un intérieur abandonné depuis le début de l'automne 1969. C'est la description de la maison dans laquelle Louis Tomlinson, âgé de 17 ans, va emménager avec ses parents.

Après avoir quitté New-York pour s'installer à Dennysville, dans le Maine, Louis et sa famille se retrouvent donc dans cette maison aux aspects aussi douteux que chaleureux. Mais quelque chose d'étrange plane dans l'air, l'ambiance est une pression constante et les questions se font de plus en plus présentes : Pourquoi les anciens propriétaires ont-ils quittés la maison sans explications? Que s'est-il passé en 1969? Qui étaient-ils?

C'est en fouillant dans les souvenirs que l'on trouve des réponses...

 
 

 
 
 
 
 Fiction Larry Stylinson
 Thème : Paranormal, drame, amour.
 Facebook : Olivieri Fiona
 Twitter : Smilinson_
 


______________________________________________________

Tags : Louis Tomlison - Louis - Harry Styles - Harry - Larry - Larry stylinson - Stylinson - Fiction - fanfiction - fanfic - paranormal - histoire - LS - Larry Shipper

03/09/2016


 
PROLOGUE
 
 
 
Petit, j'adorais dormir lors des voyages en voiture mais aujourd'hui cela n'a plus rien d'agréable. Aujourd'hui, au sens propre. Nous sommes le 4 septembre et nous avons atterri cette nuit à Portland pour reprendre le volant durant 5 heures jusqu'à notre... nouvelle maison. Nous devrions y arriver aux alentours de 10 heures et ça ne m'enchante pas ! Mais alors, pas du tout.

Je n'avais aucune envie de quitter mes amis, mon lycée, mes habitudes, ... Mais la mutation de mon père offre un salaire plus sécurisant pour notre famille car ma mère ne travaille pas à cause de ses problèmes de santé, j'ai une petite s½ur et moi qui suit adolescent... Tout ça, ça coûte de l'argent alors après avoir claqué les portes, hurler dans les escaliers et pleurer toutes les larmes de mon corps j'ai fini par comprendre que ma vie continuerait à Dennysville, un village paumé dans un état paumé. Le Maine, là où le brouillard est quotidien, l'hiver rude et l'automne aussi pluvieux que possible. Ok, j'habitais New-York et il ne faisait pas toujours chaud mais au moins, il y avait du mouvement dans cette ville ! Alors qu'ici, depuis que nous avons repris la route en voiture je n'ai vu que des forets, des arbres, quelques maisons et des stations essences qui ne vendent même pas de Dr. Pepper.
 
« Est-ce que l'on arrive bientôt ? » Je demande d'une voix lasse.
« D'ici 40 minutes nous y sommes. » Réponds ma mère sans même se retourner.
 
J'ai eu ''le plaisir'' de voir ma nouvelle maison par le biais de photos prises par mon père. Cet été il l'a consacré à remettre tout à neuf dans la maison car elle n'avait plus été habitée depuis 1969. On ne sait pas pourquoi et l'agent immobilier ne nous a rien dit par rapport à ça si ce n'est que personne ne la trouvait assez jolie pour en faire sa maison. Je n'en crois pas un mot, si cette maison est restée abandonnée c'est qu'il y a une raison plus profonde mais quand j'ai essayé d'en parler avec ma mère, elle m'a ri au nez en me disant que les histoires de fantômes ou de légendes urbaines n'existaient que dans les livres. Je ne dis pas le contraire, pour le moment. Je devrais plutôt dormir et laisser le temps faire les choses, en espérant que je me réveille à New-York avec le souvenir que le Maine n'était qu'un mauvais rêve.


09/09/2016